Fiche article

offQualifications reconnues pour le personnel d’accueil des enfants

Apprendre

Réf. 363 VR - Mise à jour 20 novembre 2020

Le personnel d’accueil des enfants désigne les personnes qui s’occupent d’enfants entre 0 et 12 ans et travaillent dans les milieux d’accueil tels que les crèches, les maisons d’enfants, les milieux hospitaliers, les centres d’accueil d’enfants à besoins spécifiques, les structures d’accueil extra-scolaires, au domicile des familles ou encore en tant qu’accueillant | accueillante d’enfant à domicile.

Il s’agit d’un métier qui vous permet de prendre soin des enfants et de concourir à leur bien-être, de participer et d’assister à leur développement, de promouvoir leur éveil et leur autonomie. En cela il a un rôle éducatif. Ce métier requiert des aptitudes communicationnelles, une bonne maîtrise de soi, la capacité de résister au stress et de faire preuve de discrétion. C’est également un métier assez physique qui implique le plus souvent de travailler dans un environnement bruyant et parfois salissant, avec des horaires variables.

Certaines associations et ASBL organisent des ateliers ou des stages découverte pour ce genre de métiers. Le site Dorifor reprend toute l'information sur le sujet dans cette sélection.

Pour travailler en tant que personnel d’accueil des enfants : quels titres sont requis ?



Il convient de différencier ici les milieux d’accueil de la petite enfance qui organisent la prise en charge professionnelle d’enfants depuis le terme du congé de maternité jusqu’à la scolarisation, en dehors de leur milieu de vie et de la présence des parents et les milieux d’accueil qui ne relèvent pas de l’accueil de la petite enfance, comme par exemple les milieux d’ « accueil temps libre (ATL) » dont fait notamment partie l’accueil extra-scolaire.

Actuellement, il est toujours possible de travailler dans certains milieux d’accueil qui ne relèvent pas de l’accueil de la petite enfance (par exemple certaines écoles maternelles et primaires) sur base d’une liste de titres qui n’impliquent pas de posséder obligatoirement le Certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS). La liste de ces qualifications est reprise dans la brochure de l’ONE « Tout savoir sur le décret "ATL" »

Concernant les milieux d’accueil de la petite enfance, une réforme a été mise en place par l’ONE en 2020, visant la réglementation relative aux professionnels des milieux d’accueil de la petite enfance et à leur formation initiale. Elle établit les titres requis selon les différents types de fonction et plus selon les types de milieu d’accueil.

Depuis cette réforme, le Certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou son équivalence est obligatoire pour travailler en tant que personnel d’accueil des enfants, en plus d’une qualification reconnue.

Pour savoir comment obtenir le CESS :  Obtenir le CESS : différentes possibilités

Quatre filières d’études ou de formation permettent d’obtenir les titres requis :

·       L’enseignement secondaire professionnel organise les études de Puériculteur | Puéricultrice et d’Agent d’éducation | Agente d’éducation, délivrant un certificat de qualification. Ces études incluent l’obtention du CESS.

·       Il est également possible de passer par un CEFA (Centre d’Enseignement et de Formation en Alternance) pour suivre une formation d’Agent d’éducation | Agente d’éducation en alternance.

·       L’IFAPME et l’efp/SFME organisent des formations de chef d’entreprise Accueillant d’enfant | Accueillante d’enfant. Cette formation permet à la fois de travailler en tant que salarié mais aussi de travailler en tant qu’indépendant. Cette formation requiert le CESS pour s’inscrire.

·       L’enseignement de Promotion sociale organise les études d’ Auxiliaire de l’enfance  et celles d’ Éducateur | Éducatrice. La réussite de ces deux cursus délivre un certificat de qualification spécifique à l’Enseignement de promotion sociale.
Pour s’y inscrire, il est demandé d’avoir au minimum le Certificat d’enseignement secondaire inférieur (CESI) ou le Certificat d’enseignement du deuxième degré (CESDD) ou leur équivalence ou encore de réussir un test d’admission de français et de calcul.
Ces conditions d’admission sont souvent accompagnées d’un entretien de motivation.

Pour connaître les préformations et formations de base permettant de se préparer à ces tests : Préparer son entrée en formation

Ces deux certifications permettent l’accès au complément de formation générale délivrant le certificat correspondant au CESS, qui reste requis pour travailler ensuite dans les milieux d’accueil de l’enfance agréés par l’ONE. Certains établissements organisent en parallèle les cours de la qualification et du complément CESS.

L’enseignement supérieur propose également des cursus qui donnent accès à d’autres fonctions dans les métiers du domaine de la petite enfance, par exemple : personnel d’encadrement psycho-médico-social ou Directeur | Directrice de crèche.

Le site de l'ONE reprend les informations utiles et formations requises pour :

- devenir accueillant | acceillante d’enfants, via la page "Devenir accueillant-e d'enfants",

- ouvrir sa propre crèche, via la page "Ouvrir un milieu d'accueil de la petite enfance".


L’assimilation pour les personnes déjà en fonction mais sans CESS



Pour les personnes travaillant déjà dans le milieu de la petite enfance, mais ne possédant pas les nouvelles qualifications requises depuis 2020, la législation prévoit la possibilité d’assimilation à du personnel justifiant de la qualification reconnue : il s’agit d’introduire une demande auprès de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE), afin d’obtenir un « Passeport ONE » leur permettant de demeurer en fonction dans leur emploi actuel et ce, sans limite dans le temps.

Si ces personnes sont amenées à travailler dans un autre emploi, elles ne pourront cependant pas exercer dans tous les milieux d’accueil. Pour connaître les lieux dans lesquels il leur est possible de travailler, les informations sont disponible dans la note éditée par l’ONE concernant cette réforme.


L’assimilation pour les personnes ne possédant pas le CESS mais déjà engagées dans une formation à la date du 1er janvier 2020



Selon la note de l’ONE sur la réforme, les personnes qui ne sont pas porteuses du CESS, mais étaient déjà engagées dans une formation d’Auxiliaire de l’enfance ou d’Éducateur | Educatrice à la date du 1er janvier 2020, ''sont assimilées à des personnes en fonction en tant qu’accueillant.e ou personnel d’accueil des enfants en milieu d’accueil collectif subventionné ou non’’.

En outre, les personnes qui ont obtenu leur certificat d’Auxiliaire de l’enfance après le 1er janvier 2017 ''sont assimilées à du personnel d’accueil des enfants qualifié dans tous les milieux d’accueil’’.

D’autres dérogations sont également prévues pour les personnes qui étaient en cours de formation au 1er janvier 2020 auprès de l’IFAPME ou de l’efp et ont obtenu leur diplôme.


Plusieurs formations existent dans ce domaine :
Afficher la liste de ces formations

Apprendre